Protection des enfants: « Safely Ever After »

Vous pensez que la self-défense ne s’applique pas aux enfants? Erreur! De par leur statut, les enfant sont des victimes toutes désignées (l’actualité le rappelle trop souvent).

Partant de ce constat, il peut être utile de donner à ses enfants des conseils  de bons sens qui leur permettront, sinon d’assurer leur sécurité, mais au moins de savoir reconnaître et éviter des situations potentiellement dangereuses. C’est la base de la protection personnelle après tout, bien plus que tout ce qui a trait à l’affrontement physique.

En tant que père de deux filles (une toute petite de moins d’un an, et une « grande » de bientôt 10 ans), j’ai donc été très heureux de découvrir l’existence du programme Safely Ever After de Pattie Fitzgerald, qui propose du contenu ayant trait à la sécurité des plus petits. Les conseils s’adressent aux parents comme aux enfants, et sont concrets et pragmatiques sans pour autant être anxiogènes. Si comme moi, vous êtes un parent prévoyant, je vous invite vraiment à y jeter un œil si vous êtes anglophone.

Et si vous ne l’êtes pas, pas de panique: il se trouve que j’ai l’aimable autorisation de Pattie pour vous livrer une traduction en français de trois des pages de son sites, parmi les plus pertinentes:

  • deux sont à destination des parents: la première avec une quinzaine de conseils de bon sens, et la deuxième avec une liste de signaux (« red flags ») qui doivent vous alerter et vous inviter à vérifier que tout va bien.
  • la troisième est à destination des enfants: une liste de 10 règles de bon sens à retenir et à appliquer pour éviter les situations qui pourraient s’avérer potentiellement dangereuses.

Encore une fois, il ne s’agit pas de devenir parano, mais d’appliquer de simples conseils de bons sens. Je déclinerai donc  ces 3 pages de « tips » à travers trois articles, et j’ai même prévu de faire, avec le concours de Madame une fiche au format .pdf pour chacune d’entre elles, plus pratique à imprimer ou à conserver dans son smartphone.

  1. Outils de prévention: une liste de 16 conseils simples et de bons sens, qui doivent vous faire réfléchir en tant que parent.
  2. Signaux d’alerte, ou « red flags » (drapeaux rouges): des indices qui doivent vous mettre la puce à l’oreille, sur le fait que cette personne n’est peut-être pas une bonne fréquentation pour votre enfant.
  3. 10 règles à retenir par votre enfant, pour évoluer en tout sécurité et savoir comment agir au mieux si quelque chose ne se passe prévu.

 

 

 

 

 

Cet article, publié dans Self-defense, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s